jean-pierre bertozzi

expositions | catalogue | liens

 

 

Une idée de départ que je sais évolutive. Le mécontentement, quel qu’il soit, comme la facilité, le déplaisir du regard, le non- frétillement me guide vers d’autres axes. Ces états picturaux ne sont le reflet que d’états d’âme. Ils changent, s’épanouissent, se radicalisent ou s’arrêtent. Je recherche l’accord. Ou l’harmonie des deux.

 

 

textes
romano morando
frédéric van acker
christine gasperoni
prune kantor
les cahiers des réalités nouvelles/interview